ALET les BAINS ANTUGNAC ARQUES BUGARACH CAMPS / L'AGLY CASSAIGNES
CONILHAC COUIZA COUSTAUSSA CUBIERES / CINOBLE FOURTOU LUC sur AUDE
MISSEGRE MONTAZELS PEYROLLES

RENNES les BAINS
RENNES le CHATEAU ROQUETAILLADE
LA SERPENT SERRES SOUGRAIGNE TERROLES VALMIGERE VERAZA
NEWS LIENS METEO TCHAT FORUM LOGIS

  Le site de Rennes le Chateau, le rendez vous des chercheurs

 



Bugarach

Historique

Villa bugaragio. 889
Bugraragium. 1231
Ecclesia de Burgairagio. 1259
Bugaragium. 1347
St Marie de Bigarach 1194. 1500
Bigarach et Malet 1298. 1500
Locus de Brigaragio. 1377
Bugaraich. 1594
Beugarach. 1647
Bugarch. 1781

La Viallasse hameau de la commune Vialasse - 1781
Vielasse, moulin Vielasse, hameau 1807
Eglise dédiée à Saint Martin

Services

Mairie - 04 68 69 86 72
JMS - sellier - fabricant 04 68 69 80 50
Restaurant l'oustal d' al pech
04 68 69 87 59
Maison de la Randonnée -
Camping - 04 68 69 83 88
Chambres d'hôte - 04 68 69 82 12
Fromages de chèvres - 04 68 69 86 77
Maréchal Ferrand - 04 68 69 84 27

Infos

Région : Languedoc - Roussillon
Département : Aude - 11
Chef-lieu : Carcassonne
Arrondissement : Limoux
Canton : Couiza
Code postal : 11 190

Altitude : 427 mètres
Superficie : 2662 hectares
Population :180 habitants

Village à vocation agricole et touristique.
Pic de Bugarach, point culminant des Corbières 1231 Mètres
Visite:
Sentier du pech
Pont Romain
Pêche à la truite au lac de la Venne

Gazette

Maire : Monsieur Jean-Pierre Delord.

C'est aux prisonniers bugarachois de la guerre de sept ans qui se retrouvent en Pologne que l'on doit la confection des chapeaux.
Savoir faire perpétué dans leur village, c'est ainsi que naît l'industrie chapelière qui se déplace ensuite à Couiza et Espéraza.


Le village


Animations

  Mai :   Juin :
  Juillet :   Août :

Liens

Rennes le Château Ecluse au soleil Un hotel restaurant à Sougraigne
Rennes le Château Rennes le chateau


Documentation

BUGARACH,
LE MYSTERE DE LA FEMME A L'OISEAU

Auteur: Régine Salvat

Toutes les informations pour obtenir le livre

http://www.amazon.fr/Bugarach-myst%C3%A8re-femme-loiseau-ebook/dp/B00A6UGL2U/ref=sr_1_1?ie=UTF8&qid=1355654474&sr=8-1

 


Le maire de Bugarach dénonce une arnaque

Depuis juin 2007, des habitants de Bugarach et des alentours se font arnaquer.
Ils entrent dans le cercle dit d'"abondance: un système de vente pyramidale.

  C'est bel et bien une arnaque que dénonce le maire de Bugarach, Jean-Pierre Delors. Depuis juin dernier, des organismes frauduleux se sont implantés au sein même du village. "Ils sont au nombre de trois, voire quatre" dénonce une habitante."Cela m'inquiète", déclare le maire. Il ajoute: "Des pauvres gens se font avoir. On leur fait miroiter des jours meilleurs".
Une victime témoigne. Une jeune femme, sollicitée par des amis, témoigne. "Je me suis vu proposer par des amis appartenant à l'un de ces groupes de participer à un cercle d'abondance. Ils m'ont expliqué la manoeuvre en détail mais ne m'ont rien imposé". Selon la jeunne femme, les personnes qui veulent entrer dans le cercle doivent donner une certaine somme dite " de départ" - jusqu'à 10 000 euros, ils demandent de plus petites sommes, maintenant, pour augmenter le nombre de participants; le tout en liquide - chaque adhérent doit parrainer deux autres personnes qui entrent dans le cercle à leur tour - c'est à ce moment -là qu'ils sollicitent amis ou proches - la somme "de départ" sera, selon les organisateurs multipliée par deux, sinon plus. Au téléphone, des codes secrets sont utilisés pour demander l'argent. Les réunions de groupe se font chez un particulier, déjà dans la magouille.
 

De 25 jusqu'à 50 personnes s'y réunissent. Beaucoup de parents d'élèves ou de personnes fragilisées par la vie, qui n'ont pas une situation sociale très florissante, se laissent embobiner. Ils ont confiance.

Il faut dire que le discours est bien rodé. Des individus, qui se présentent comme des êtres de la lumière, bienfaiteurs de l'humanité, parlent d'amour et de partage: d'un monde utopique où chacun réalise le rêve du frère d'à côté.

Où, qui, pourquoi? Ce système de vente pyramidale existe aussi bien à l'étranger qu'à Paris, dans les grandes villes de provinces ou dans les villages retirés, comme Bugarach. C'est le filon parfait. les personnes, lucides, qui ont vent de ces pratiques, en profitent pour les développer eux mêmes. Ils deviennent rabatteurs, puis organisateurs. C'est comme ça que les cercles d'abondance progressent. Des gens de partout témoignent sur internet de l'escroquerie, ils cherchent à mettre en garde les personnes susceptibles de tomber dans le panneau. "Quand je leur dis qu'ils se font berner, ils me répondent que je ne suis pas dans la lumière" déclare une habitante de Bugarach. "Alors je leur demande si l'on a vraiment besoin d'être dans l'argent pour être dans l'amour. A ce moment là, ils réflechissent.

 

Pour moi, c'est une arnaque complète, l'argent, ça ne fait pas de petits. De nombreuses personnes ne retrouvereont même pas leur mise de départ..." , ajoute -t-elle ,indignée.

Jusqu'au jour où les organisateurs se volatiliseront. C'est alors, et seulement losqu'ils n'ont plus les moyens de réclamer leur argent, que la fraude est démasquée, et surtout, comprise par les adhérents. Les alentours du village sont aussi touchés par le phénomène. Une femme de Quillan avous même avoir entendu ce genre de discours. On lui aurait proposé d'entrer dans la combine.
Un système frauduleux. La vente pyramidale, procédé dit de la "boule de neige" ou de la "chaîne d'argent" est prohibée en France depuis 1953. Selon la législation française "il est interdit de proposer à une personne de collecter des adhésions ou de s'inscrire sur une liste en lui faisant espérer des gains financiers résultant d'une progression géométrique du nombre de personnes recrutées ou inscrites" ' art. L. 122-6 et art. L 122-7 du code de la consommation). "Cette interdiction est assortie de peines d'amende ou de prison". Devant un problème aussi délicat et inquitant, pour les personnes engagées dans le système comme pour les autres, le maire a prévenu les renseignements généraux en donnant des noms. "On ne peut plus continuer ) jouer... Il faut que ces pratiques cessent!" déclare-t-il.
Affaire a suivre... et de près.
Caroline Valenti

       
         
           
 

Retour à l'accueil

.